Biographie



       
     




Musicienne remarquée pour son jeu élégant, juste et chaleureux, Anne-Gaëlle Chanon attire pour la première fois l’attention internationale en 2005 lorsqu’elle remporte le 1er Prix du concours d’orgue Xavier Darasse de Toulouse, puis en 2007 le 3e Prix du concours Paul Hofhaimer d’Innsbruck. Depuis lors, elle est invitée à jouer en soliste sur les plus beaux instruments historiques et récents d’Europe (Martinikerk de Groningen, Sint Laurenskerk d’Alkmaar, Sainte-Croix de Bordeaux, Marktkirche de Halle, san Simpliciano et Sant Alessandro de Milan, Radiokulturhaus de Vienne, cathédrale Notre-Dame de Paris...), au Japon (Osaka, Tokyo...) et en Amérique centrale (Costa Rica).


Anne-Gaëlle Chanon collabore en tant que soliste avec l’Orchestre de Picardie (dir. Arie van Beek), l’ensemble Doulce Mémoire (dir. Denis Raisin-Dadre), le Choeur de chambre Exprîme (dir. Jérôme Polack) et le Choeur de Radio France. Plusieurs rencontres marquent récemment son parcours et la lancent vers la recherche de nouvelles formes d’expression autour de l’orgue : le comédien Alain Carré avec qui elle réalise plusieurs spectacles de Georges Grandjean (Inferno e Paradiso, Un conte de Noël, Carnaval des animaux/Histoires comme ça), la peintre Béna et la flûtiste Raquele Magalhaes avec qui elle collabore lors de performances artistiques, et enfin, la mezzo-soprano Marion Lebègue avec qui elle crée une transcription des Wesendonck Lieder de Wagner pour le nouvel orgue de Radio France en avril 2017 (arr. Pieter-Jelle de Boer / commande de Radio France). Heureuse de présenter au public des nouveautés musicales, elle s’associe de manière particulièrement fructueuse à des compositeurs d’aujourd’hui tels que Pieter-Jelle de Boer, Pierre Farago, Guy-Olivier Ferla, Jean-Charles Gandrille, Thierry Escaich, Bernard Foccroulle, Gilbert Amy... Elle défend avec vigueur leurs oeuvres, dont plusieurs lui sont dédiées.


Très appréciée et reconnue pour ses interprétations des musiques anciennes, Anne-Gaëlle Chanon joue tous les répertoires européens anciens à partir de ca. 1320. Elle doit ses connaissances approfondies à Jean Boyer, Liesbeth Schlumberger et Lorenzo Ghielmi auprès desquels elle réussit de brillantes études au CNSMD de Lyon (2003) et à l’Accademia internazionale della musica antica de Milan (2005), ainsi qu’aux nombreuses rencontres de musiciens, musicologues et facteurs d’orgues qui ont marqué son parcours : Michael Radulescu, Michel Chapuis, Jean Saint-Arroman, Jean-Philippe Courtis, Bertrand Cattiaux, Francis Chapelet, Jean-Charles Ablitzer, Andrès Céa-Galan...


Organiste à la Primatiale Saint Jean de Lyon (orgue Ahrend, 2000-2003), puis titulaire de l’orgue Lanzini-dell’Orto de Sant’Alessandro de Milan (2003-2005), de l’orgue Merklin-Haerpfer de l’Eglise Réformée du Marais à Paris (2006-2012), elle fait aujourd’hui partie de l’équipe des organistes de Compiègne.


Anne-Gaëlle Chanon enseigne actuellement l’orgue au Conservatoire de Musique et Théâtre de Saint-Quentin (Picardie), après avoir créé la classe d’orgue du conservatoire d’Aubervilliers-La Courneuve. Avec les partenaires locaux, elle développe un vaste travail de médiation culturelle autour de l’orgue, notamment auprès des jeunes enfants. Elle est l’auteur de plusieurs articles et travaux de recherche consacrés au compositeur Jehan Titelouze.









  1.